lundi 28 juillet 2008

Révélations d'Edgar Mitchell

Article du Daily Mail Online, le 24 juillet 2008

(traduction par Gildas Bourdais. Reproduction libre)

UNE « BOMBE » SUR LA DIVULGATION DES SECRETS OVNI :

L'ASTRONAUTE D'APOLLO 14 AFFIRME QU'IL Y A EU DES CONTACTS AVEC DES ALIENS, MAIS QUE C'EST SECRET DEPUIS 60 ANS !

Des aliens ont contacté les humains plusieurs fois mais le gouvernement cache la vérité depuis 60 ans, affirme le sixième homme à avoir marché sur la Lune. Le Dr Edgar Mitchell, astronaute d'Apollo 14, dit qu'il a été mis au courant de nombreuses visites sur Terre, durant sa carrière à la NASA, mais que chacune d'elles a été maintenue secrète.

Le Dr Mitchell, âgé de 77 ans, a dit dans un entretien à une radio que des sources de l'agence spatiale qui avaient eu des contacts avec des aliens ont décrit ces êtres comme étant « petits et d'apparence étrange pour nous ». Il a dit que les ET supposés, du monde réel, étaient similaires à l'image traditionnelle d'un petit corps avec une grosse tête et de grands yeux. D'une manière peu rassurante, il a affirmé que notre technologie est « loin d'être aussi sophistiquée que la leur », et il a souligné que « s'ils avaient été hostiles, nous aurions déjà disparu aujourd'hui ».

Le Dr Mitchell détient, avec le commandant d'Apollo 14 Alan Shepard, le record de la plus longue marche sur la Lune, d'une durée de neuf heures et dix-sept minutes, lors de leur mission de 1971.

« Il se trouve que j'ai eu le privilège d'être mis au courant du fait que nous avons été visités sur cette planète, et que le phénomène ovni est réel », a dit le Dr Mitchell. « Le secret a été bien gardé par tous les gouvernements depuis environ soixante ans, mais cela transpire lentement et quelques-uns d'entre nous ont eu le privilège d'être en partie informés. Des partisans de la théorie extraterrestre pour les ovnis croient que Roswell, au Nouveau-Mexique, fut le site d'un crash alien en 1947.

« J'ai fréquenté des milieux militaires et de renseignement qui savent que, sous la surface de ce que l'on sait publiquement, nous avons bien été visités. En lisant les journaux récents, on voit que cela semble arriver assez souvent ».

Le Dr Mitchell, qui a une licence en ingénierie aéronautique et un doctorat en aéronautique et astronautique, a affirmé que Roswell est réel, et que des enquêtes se poursuivent sur des visites alien similaires.

Il a dit à Nick Margerrison, qui l'interviewait sur la radio Kerrang (de Birmingham, en Grande-Bretagne) : « Les choses commencent vraiment à s'ouvrir. Je pense que nous allons vers une vraie divulgation, et quelques organismes sérieux vont dans cette direction ».

M Margerrison a dit : « J'ai cru être confronté à une sorte de blague d'astronaute mais il était absolument sérieux en disant que des aliens sont là sans aucun doute, et qu'il n'y a pas matière à en débattre ».

Cependant, des officiels de la NASA sont intervenus rapidement pour réduire la portée de ces propos. Un porte-parole a fait cette déclaration : « La NASA ne suit pas les ovnis à la trace. La NASA n'est impliquée dans aucune sorte de politique du secret concernant une vie alien sur cette planète ou ailleurs dans l'univers.

« Le Dr Mitchell est un grand Américain, mais nous ne partageons pas ses opinons sur ce sujet ».

________________________________

Texte en anglais

BREAKING UFO DISCLOSURE BOMBSHELL: APOLLO 14 ASTRONAUT CLAIMS ALIENS HAVE MADE CONTACT -- BUT IT HAS BEEN COVERED UP FOR 60 YEARS! - Mail Online, Thursday, July 24, 2008 http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1037471/Apollo-14-astronaut-claims-aliens-HAVE-contact--covered-60-years.html Aliens have contacted humans several times but governments have hidden the truth for 60 years, the sixth man to walk on the moon has claimed. Apollo 14 astronaut Dr Edgar Mitchell, said he was aware of many UFO visits to Earth during his career with NASA but each one was covered up. Dr Mitchell, 77, said during a radio interview that sources at the space agency who had had contact with aliens described the beings as "little people who look strange to us." He said supposedly real-life ET's were similar to the traditional image of a small frame, large eyes and head. Chillingly, he claimed our technology is "not nearly as sophisticated" as theirs and "had they been hostile," he warned "we would be been gone by now." Dr Mitchell, along with with Apollo 14 commander Alan Shepard, holds the record for the longest ever moon walk, at nine hours and 17 minutes following their 1971 mission. "I happen to have been privileged enough to be in on the fact that we've been visited on this planet and the UFO phenomena is real," Dr Mitchell said. "It's been well covered up by all our governments for the last 60 years or so, but slowly it's leaked out and some of us have been privileged to have been briefed on some of it. Alien UFO theorists believe Roswell in New Mexico was the site of an alien crash in 1947 "I've been in military and intelligence circles, who know that beneath the surface of what has been public knowledge, yes -- we have been visited. Reading the papers recently, it's been happening quite a bit." Dr Mitchell, who has a Bachelor of Science degree in aeronautical engineering and a Doctor of Science degree in Aeronautics and Astronautics cliamed ROSWELL WAS REAL and similar alien visits continue to be investigated. He told the astonished Kerrang! radio host Nick Margerrison: "This is really starting to open up. I think we're headed for real disclosure and some serious organisations are moving in that direction." Mr Margerrison said: "I thought I'd stumbled on some sort of astronaut humour but he was absolutely serious that aliens are definitely out there and there's no debating it." Officials from NASA, however, were quick to play the comments down. In a statement, a spokesman said: "NASA does not track UFOs. NASA is not involved in any sort of cover up about alien life on this planet or anywhere in the universe. "Dr Mitchell is a great American, but we do not share his opinions on this issue." UFOs and EXTRATERRESTRIALS RESOURCE PAGE: http://www.nhne.org/tabid/1035/Default.aspx

6 commentaires:

SHOKKAN a dit…

Début des révélations publique???

Du moins je l espere et j espere aussi que les courants religieu ne vont pas "peter les plombs"

Kévin a dit…

C'est bien sur très intéressant, je suis d'accord sur le fait que des extraterrestres nous rendent visitent, je dirais plutot nous observent mais nous ont-ils deja contacté directement... je ne sais pas. (armdbn@hotmail.fr)

Anonyme a dit…

L'astronaute Mc CLELLAND emboîte le pas à son confrère MITCHELL :
http://www.stargate-chronicles.com/home.html

Alex2S a dit…

Bonjour Mr Bourdais,
J'ai découvert votre blog par hasard et j'avoue que je suis pas deçu. Je n'ai pas encore lu tous vos articles mais ça ne saurait tarder ! Je m'interresse depuis quelques mois au phénomène OVNI et on peut dire que je suis devenu un partisan de l'HET. J'ai vu plusieurs documentaires dont celui de Canal +, et l'on peut dire que ces phénomènes sont pour le moins mystérieux. Je ne vous connaissait pas mais je "dévore" littéralement votre blog; je porte un vif interet à vos publications.

Bonne continuation

Anonyme a dit…

Bonjour M.Bourdais ;

J ' ai 55 ans et suis avec passion le dossier Ovni depuis 40 ans - ma mère fut témoin et m ' filé le virus ...

Ce qui me gene , c ' est que depuis 40 ans en gros , le " disclosure " est pour demain , à la suite de révélations de l ' un ou de l ' autre ? Mais ... rien ! on patauge toujours en plein brouillard , malgré nos espoirs .

Alors quand cet astronaute est présenté comme un éventuel " déclencheur " , ben , je n ' y crois plus , tout simplement . J ' ai vraiment l ' impression que nous n ' avons rien compris au dossier et que le problème est ailleurs . C ' est peut etre Vallée qui a raison ? Mais ça m ' embete , je ne comprend pas grand-chose à ses théories !

Voila , c ' est juste une réflexion en passant !

Bon courage !

Anonyme a dit…

Une pierre de plus à l'édifice. Et quelle pierre !
Il aurait été intéressant de savoir précisément combien de civilisations nous visitent depuis 60 années, et de connaître les rapports susceptibles d'exister entre celles-ci.